AQUAPLANING

by Gu's Musics

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €7 EUR  or more

     

  • Digipack Compact Disc
    Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of AQUAPLANING via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    Sold Out

1.
2.
04:06
3.
03:47
4.
5.
6.

about

Ce qu’il y a d’
intangible dans
ces menaces, le
cours foudroyant
d’un reflet, c’est le
symptôme immé-
diatement refoulé.
Le gros du désastre
ne tenant plus sur
mes jambes...De tes
manières délicates qui
me sauvent un instant,
d’une bordée virulente,
d’un élan définitif.
Dieu que cette chose
m’anime et me tue.
Dieu qu’elle me porte
et me bousille. Pour
ne parler que de la
forme extérieure...
Pour n’en jeter au final
qu’une poignée à
son visage écumant.
Dans la confusion d’
un incendie intérieur.
Mal accompagné, c’est
la règle de ces douceurs
chimiques, lentement
avalées. Pour ensuite
accélérer en aquaplaning.
Et se réveiller, comment
dire, comme une moitié.
L’autre me parlant
d’un sommet, que je
désespère d’atteindre.

Yan Kouton

credits

released November 11, 2014

Textes
Yan Kouton
A Spare Moment/I Do Not Own/Escape From/Comings And Goings/Jusqu'où Irez-Vous?/

Musiques & Voix
Gu's Musics

Guitares, basse, clavier, programmation
Gu's Musics

Enregistrement et mixage "à la maison", de décembre 2013 à septembre 2014
Gu's Musics

Artwork
Stéphane Merveille

A toi.

tags

license

all rights reserved

about

Gu's Musics Tours, France

Activiste depuis quelques décades, d’abord au sein de groupes ayant flirté avec l’excellence indie puis en solitaire,
Il distille avec maîtrise et modestie des chansons et des compositions qui hantent pour longtemps tous ceux qui les ont rencontrées.
Sur ces perles brûlantes se penchent à présent de grands noms du rock indé comme Christian Quermalet, mixage/production du nouvel album Happening.
... more

contact / help

Contact Gu's Musics

Streaming and
Download help

Track Name: A Spare Moment
A Spare Moment

L'invitation à re-
Plonger...Dans un
Monochrome bleu...
Sorte
D'océan d'emmerdes...
Perdition garantie...
Des affiches qui ne sont
Pas seulement de belles...
C'est tellement géomé-
Trique...
Et rempli d'
Entrées impossibles - au-
Tant de pièges et de
Ruptures...
Choisir c'est
Des fois mourir un peu...
Beaucoup - je suis tenu
Par les doses...
Le secours
Me fait gerber...
Ce qui
Compte vraiment ici -
Entre ses murailles si
Brillantes de modernité -
C'est bien de créer -
Envers et contre...

Yan Kouton
Track Name: I Do Not Own
I Do Not Own

Est-ce la vision
le simple fait la
simple idée - de
ne rien posséder
de ne rien trans-
mettre - à part
va savoir des
injures - en prose
gravées - des coups
de langue amoureux -
et peut-être même
aurais-je su -
découvert quelque
chose - cédant une fois encore
une fois de trop - cédant
toujours - me jetant sur
comme sur la chair
mort de faim - mort
d’envies - mort
une fois pour toute -
à plein régime
la vitesse que j’
aimais tant - et
me voilà dépossédé
ruiné - sur le bas
côté - accidenté
renversé - à devoir
compter les plaies -
me rassembler
éclat fraction
division - à bouffer
mes entames - ou
la furie barbare - ce
premier morceau de
quelque chose - ce
premier morceau
de toi que je mange -

Yan Kouton
Track Name: Escape From
Escape From...

Au lieu d’offrande,
ces chagrins, cette
forme de malédiction,
qui semble avoir
pris place, comme
pour s’étourdir de
ma fin. A l’usage des
intimes, leurs mains d’
exil et violence pour
tendresse.
Le seul avantage : avoir
tué le rêve et ses
déclinaisons impossibles.
La seule conséquence :
mises en garde du corps,
à jamais l’ennemi. Et
puis aussi ce talent
de savoir se retirer
quand il le faut. De ce
moment reconnaître
la lumière singulière,
tombante, faisant
vibrer les murs,
la tour et les pièces,
d’une sorte d’amour
infini.
Celui que l’on partage
en sachant qu’il est de
l’autre côté. Ce versant
triste mais presque parfait.
C’est là ce qui contraint...

Yan Kouton
Track Name: Comings And Goings
Comings And Goings

On a ça en horreur…
De comprendre…Com-
Me un péril qui veut
Ma peau – des lettres
Vives à l’arrache – un
Profil d’utilisateur…
En cours d’intoxica-
Tion… Branché direct
Sur les pensées – un
Mal étrange…Dévasta-
Teur – dissimulé sauf
A la nuit…Baignant
Dans une eau froide –
Totalement raide…
Immobile alors que les
Correspondances dé-
Filent… Comme des
Icônes pilotées par
Un doigt… Une once
De périr jamais…Tendue
Sur un support - dont
On se fout…Eperdu-
Ment – puisqu’il ne
Fait que passer…

Yan Kouton
Track Name: Jusqu'où Irez-Vous?
Jusqu’où irez-vous ?

Sur l’écran lucide défile la sanction
La sentence au fer rouge
En boucle elle processionne
Déroule son châtiment
La rançon de la vie La coupe sombre
Une boucle flanquée d’un anneau d’acier
De guerre lasse un canon tonne
Et renverse la chinoise Les frêles épaves
Taches brunes Des brûlures de cigarettes
Résidus obscènes de l’interdit
Sur les peaux Sur les murs
Nous sommes le sang de la nuit
Le lit des astres Des corps à l’acide
Nous portons les heures qui s’écroulent
Et repoussons l’aube
Comme des redresseurs de tôles
Des tôles tragiques
Assombris par les échos lointains
D’une métropole diaphane
Jusqu’où irons-nous ?
A l'horizon flatliner
D’un écran plat D’un arrêt cardiaque
Laissant les débris Des flash-back
La musique sournoise de la vie
Défile et se diffuse sur les parallèles
Dans les rues verticales
L’écho brisé d’une comptine amère
Le refrain vicieux au parfum de métal
Comme une poussière crasseuse
Brasser la fureur Mener la guérilla
Pour que la boucle de sang
N’étrangle que le large
Quand l’aube écarte
Les cloisons qui enfermaient
Toute la force brute d’une phrase écarlate

Yan Kouton
Track Name: Ecstatic (titre bonus en téléchargement)
Ecstatic

Cet amour propre
n’existe pas - cet
amour n’est pas
fine bouche - cette
vision qui refait le
monde - comme elle
semble s’éroder et
nous emporter - tour
à tour - il ne s’agit
pas de lamentations
mais d’apparitions
précieuses …
Toi dans une pièce
qui t’évertues - et
t’imposes par l’
omission - la main
doucement plongée
dans tes cheveux
je garde pour moi
le fond de l’attirance –
pour ne pas t’effrayer
et te garder là – sans
que tu t’échappes …

Yan Kouton